Menu
Back Retour
Le représentant de l'OISA participe à l'Atelier international sur les produits stratégiques à Bakou, en Azerbaïdjan
Date 2019-10-04 09:52:49
Le représentant de l'OISA participe à l'Atelier international sur les produits stratégiques à Bakou, en Azerbaïdjan

Le 3 octobre, l'Atelier sur les produits stratégiques (tomates et noisettes) a été lancé à Bakou, en République d'Azerbaïdjan. Des représentants du secteur privé, d'agences gouvernementales, de PME sectorielles, de grands producteurs ainsi que des entreprises concernées ont participé à l'événement pour un échange d'opinions et de pratiques.
Vugar Zeynalov, Vice-Président de la Confédération nationale des organisations d’entrepreneurs d’Azerbaïdjan, a souligné l’importance de la coopération entre entrepreneurs, précédée par des discussions approfondies sur les entraves à la compétitivité des entreprises.
Fuad Humbatov, Secrétaire général adjoint de l'ASK (Confédération des entrepreneurs d'Azerbaïdjan) a brièvement évoqué la création de l'ASK et a souligné que l'ASK est un partenaire social du gouvernement qui vise à créer des conditions égales pour les entreprises et les PME.
Le représentant de la BID, M. Selcuk Dag, a parlé de la mission de la BID consistant à améliorer les conditions de vie en encourageant le développement social et économique dans les pays membres et les communautés musulmanes du monde entier.
Riazuddin, représentant de la Chambre islamique de commerce, d'industrie et d'agriculture (ICCIA) a présenté l'ICCIA en tant que moteur de commerce et d'investissement qui a lancé diverses initiatives dans les domaines du commerce, de l'agriculture, de la technologie de l'information, de la promotion des opportunités d'investissement et des coentreprises dans les pays membres. En outre, il poursuit des programmes de renforcement des capacités, de réduction de la pauvreté, de marketing, de gestion, de valorisation, d’agroalimentaire, de promotion de la femme, de promotion économique des femmes, de promotion et développement des petites et moyennes entreprises, de microfinance, de développement de l’entreprenariat, auprès des jeunes, tourisme et promotion d'un concept du «Commerce Halal».
L'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire était représentée par son Country Manager pour l'Asie et l'Afrique, Mme Rufiya Ospanova. Dans son allocution de bienvenue, elle a souligné que la sécurité alimentaire était l’un des principaux objectifs de la politique agraire et économique des états. Il forme un vecteur de déplacement de tout système alimentaire national vers un état idéal. La recherche de la sécurité alimentaire est un processus continu.

 

Il a également été noté qu’un aspect prioritaire de la sécurité alimentaire consiste à relever les défis du secteur agricole de l’OCI en collaboration avec les États membres et les partenaires au moyen de solutions globales en termes d’offre et de demande, de logistique et de progrès scientifiques et technologiques.
Les mécanismes susceptibles d'aider les États membres à atteindre la sécurité alimentaire en étroite coopération avec d'autres membres de l'organisation devraient être analysés et développés.
Pour mieux assurer la balance alimentaire dans les Etats membres, chaque pays doit fournir régulièrement des données statistiques actualisées.
Après la séance d’ouverture, tous les participants ont engagé des discussions couvrant un large éventail de problèmes de production, de pertes après récolte, de conditions de stockage, etc.


L’information fournie par l’Organisation Islamique pour la Sécurité Alimentaire («OISA») sur iofs.org.kz (le «Site») est fournie à des fins d’information générale seulement. OISA est une organisation internationale à but non-lucratif et toutes les informations sur le Site sont fournies de bonne foi, sans aucune intention de commercialiser, de réaliser des bénéfices ou d’exploiter autrement tout contenu. Toute utilisation commerciale, y compris, mais sans s'y limiter, la revente, la facturation de l'accès, la redistribution, ou pour des travaux dérivés tels que des traductions non-officielles basées sur ces documents, ne sont pas autorisées. Tous les messages, publications, textes et toutes les autres formes d'information sur le site appartiennent aux auteurs et les références sont liées entre elles.

En aucun cas, l'OISA ne peut être tenu responsable des pertes ou des dommages de toute nature résultant de l'utilisation du site.