Les stratégies de l'OISA visent à lutter contre la crise imminente de la sécurité alimentaire à la suite de la pandémie de COVID-19 dans les discussions avec la SID

16 avril 2020

Des hauts fonctionnaires de la Société islamique pour le développement du secteur privé (SID), une filiale de la Banque islamique de développement, et l'Organisation Islamique pour la Sécurité Alimentaire (OISA) ont tenu une réunion de vidéoconférence le 16 avril 2020 pour échanger des informations et explorer des actions conjointes pour atténuer les effets des effets de la pandémie mondiale de coronavirus sur la sécurité alimentaire dans les États membres de l'OCI.

Au cours de la réunion, les actions en cours visant à soutenir les États membres et leur secteur privé dans le domaine du financement des interventions de santé et de sécurité alimentaire ont été mises en évidence dans le contexte du mémorandum de l'OISA sur les réponses post-COVID-19. Il a été établi que la SID a également alloué un montant de 250 millions de dollars des Etats-Unis dans le cadre des interventions globales de la BIsD en réponse à diverses demandes des États membres de l'OCI, y compris l'achat d'équipement de protection individuelle pour les travailleurs de la santé et les interventions de sécurité alimentaire pour les personnes pauvres et vulnérables. La SID a également confirmé ses réponses dans le domaine du rééchelonnement de la dette pour permettre aux États membres de libérer plus de ressources pour les interventions d'urgence en cours pendant la pandémie de COVID-19.

En outre, les deux parties ont discuté de mesures à moyen terme telles que l'opérationnalisation des réserves régionales de sécurité alimentaire de l'OCI et l'utilisation du financement de Sukuk pour la création de stocks alimentaires stratégiques nationaux et régionaux, tout en félicitant l'ICD pour soutenir les États membres dans leurs envois d'aide alimentaire d'urgence à d'autres États membres de l'OCI. La réunion a également exploré la mise en œuvre de programmes de l'OISA tels que l'Association Islamique de transformation alimentaire (IFPA), qui est un mécanisme de plaidoyer du secteur privé pour résoudre les problèmes persistants des pertes après récolte et du gaspillage alimentaire dans les États membres de l'OCI.

En tant qu'institution spécialisée de l'OCI, la SID est engagée dans le financement de projets visant à créer la concurrence, l'entrepreneuriat, des opportunités d'emploi et des potentiels d'exportation. Il encourage le développement de la finance islamique, attire des cofinanceurs et conseille les gouvernements et les groupes du secteur privé sur la façon de créer, développer et moderniser des entreprises privées et des marchés de capitaux.


L’information fournie par l’Organisation Islamique pour la Sécurité Alimentaire («OISA») sur iofs.org.kz (le «Site») est fournie à des fins d’information générale seulement. OISA est une organisation internationale à but non-lucratif et toutes les informations sur le Site sont fournies de bonne foi, sans aucune intention de commercialiser, de réaliser des bénéfices ou d’exploiter autrement tout contenu. Toute utilisation commerciale, y compris, mais sans s'y limiter, la revente, la facturation de l'accès, la redistribution, ou pour des travaux dérivés tels que des traductions non-officielles basées sur ces documents, ne sont pas autorisées. Tous les messages, publications, textes et toutes les autres formes d'information sur le site appartiennent aux auteurs et les références sont liées entre elles.

En aucun cas, l'OISA ne peut être tenu responsable des pertes ou des dommages de toute nature résultant de l'utilisation du site.