Menu
L’histoire de l’OISA
Le 8 juin 2011, le premier président de la République du Kazakhstan, S.E. Nursultan NAZARBAYEV, a annoncé la nécessité de créer une entité spécialisée dans la sécurité alimentaire au sein de l'OCI lors de la 7e session du Forum Économique Islamique Mondial à Astana. Lors de la 38e session du Conseil des ministres des affaires étrangères de l'OCI, il l'a de nouveau mentionné et a suggéré d'installer le siège au Kazakhstan, un État producteur et exportateur de produits alimentaires.

Cette idée était très opportune, compte tenu de la pertinence de l'insécurité alimentaire et de la faim dans de nombreux pays islamiques. Dans son discours aux participants de l'Assemblée Générale inaugurale de l'OISA à Astana (avril 2016), le chef de la nation a noté que le monde musulman ne doit pas rester à l'écart du développement agricole et des efforts mondiaux pour éradiquer la faim.

Lors du forum de haut niveau sur le "Développement Durable dans le cadre de l'Assemblée Générale des Nations unies" en 2019, le Président du Kazakhstan Kassym-Jomart TOKAYEV a souligné l'importance des objectifs de l'Organisation islamique pour la sécurité alimentaire, qui visent à résoudre les problèmes de désertification, de déforestation, d'érosion, de salinisation et d'insécurité sociale. Il a exprimé l'espoir que les 57 États membres de l'OCI se joindront à cette initiative dans un avenir proche.

En septembre 2020, à l'occasion de la 75e session de l'Assemblée Générale des Nations unies, le Président de la République du Kazakhstan, Kassym-Zhomart TOKAYEV, a souligné le rôle de l'OISA dans l'aide humanitaire : "Les dix prochaines années sont cruciales pour notre génération. L'objectif fondamental - l'éradication complète de la faim dans le monde - doit être atteint sans condition. À cet égard, nous notons l'importance de convoquer le Sommet des Systèmes Alimentaires en 2021. L'Organisation Islamique pour la Sécurité Alimentaire est disposée à fournir un soutien global pour le développement de réserves alimentaires et la mise en œuvre d'une campagne humanitaire internationale de grande envergure."

Le nom «Organisation Islamique pour la Sécurité Alimentaire» (OISA) et le Statut de cette institution spécialisée de l’OCI ont été formulés à la Réunion Intergouvernementale des Experts des États Membres de l’OCI les 11 et 12 juin 2013.

Du 9 au 11 décembre 2013, lors de la 40e session du CMAE à Conakry, en Guinée, 19 pays membres de l'OCI ont signé les statuts de l'OISA, devenant ainsi les membres officiels de l'OISA.

La session inaugurale de l'Assemblée Générale de l'OISA s'est tenue en même temps que la 7e Conférence Ministérielle sur la Sécurité Alimentaire et le Développement Agricole du 26 au 28 avril 2016 à Astana, au Kazakhstan. Le pays hôte a été élu président de l'Assemblée Générale de l'OISA, la Côte d'Ivoire et la Palestine - en tant que vice-présidents.

A la Deuxième Assemblée Générale tenue les 27 et 29 août 2019 à Djeddah (Arabie Saoudite), l’Arabie Saoudite a été élue Président de l’Assemblée générale, le Tadjikistan et la Gambie ont été élus Vice-présidents, et le Kazakhstan comme Rapporteur.

La troisième Assemblée Générale s'est tenue en ligne les 2 et 3 décembre 2020 à Ankara, en Turquie. Les 16 programmes stratégiques de l'OISA ont été approuvés par les États membres. La Tunisie a officiellement annoncé son intention de rejoindre l'OISA dans un avenir proche.

La quatrième Assemblée Générale est prévue en 2021 à Nour-Soultan, République du Kazakhstan.
Les activités de l'OISA sont financées par des contributions obligatoires et volontaires, des dons, des fonds pour des projets spécifiques, ainsi que par les revenus des publications et des services.
Les trois premières années (2017-2019) des activités du Secrétariat de l'OISA ont été financées par les contributions volontaires de la République du Kazakhstan.

En 2020, le Kazakhstan, le Bangladesh et les Émirats Arabes Unis ont transféré les contributions obligatoires et l'Arabie Saoudite a soumis les contributions volontaires.

À l'heure actuelle, l'OISA compte 36 pays sur les 57 États de l'OCI, dont 16 ont ratifié le Statut.

ÉTATS MEMBRES

 

DATE D'ENTRÉE

 

 DATE DE LA RATIFICATION

1

Afghanistan

10/12/2013
20/7/2016
2
Bangladesh
28/4/2016
4/7/2017
3
Bénin
11/02/2015
-
4
Burkina Faso
10/12/2013
26/1/2016
5
Cameroun
28/4/2016
-
6
Comores
10/12/2013
-
7
Côte d'Ivoire
12/4/2016
-
8
Djibouti
10/12/2013
-
9
Égypte
26/2/2016
2018
10
Gambie
10/12/2013
27/11/2016
11
Guinée
10/12/2013
-
12
Guinée-Bissau
10/12/2013
-
13
Iran
10/12/2013
-
14
Kazakhstan
10/12/2013
21/11/2014
15
Koweït
2016
15/5/2016
16
Libye
15/04/2014
16/02/2021
17
Mali
10/12/2013
17/5/2020
18
Mauritanie
10/12/2013
-
19

Maroc

25/02/2021
-
20
Mozambique
28/4/2016
-
21
Niger
10/12/2013
12/12/2015
22
Nigéria
29/08/2019
-
23
Pakistan
15/04/2013
13/07/2020
24
Palestine
10/12/2013
8/3/2016
25
Qatar
28/4/2016
26/12/2017
26
Arabie Saoudite
15/03/2016
30/09/2018
27
Sénégal
11/7/2017
-
28
Sierra Léone
10/12/2013
-
29
Somalie
10/12/2013
-
30
Soudan
10/12/2013
-
31
Suriname
10/12/2013
-
32
Tadjikistan
28/4/2016
-
33
Tunisie
14/03/2021

-

34
Turquie
10/12/2013
22/10/2019
35
E.A.U.
12/01/2015
25/10/2017
36
Uganda
10/12/2013
-